LE LABORATOIRE FRANÇAIS DE LA PHARMACOPÉE CHINOISE DEPUIS 1997
Vous êtes praticien ?
Panier
0,00 €

Formule Prostate

四妙前列丸 - Si miao qian lie wan

Pour une prostate en bonne santé.

Référence: D040

StarStarStarStarStar4.6
189 AvisDonner votre avis
leafAide au confort urinaire
leafPréserve la fonction de la prostate

Formulations

1 Flacon
50 g
(15 jours)
3 Flacons
150 g
(45 jours)
1 Flacon
100 g
(16 jours)
3 Flacons
300 g
(48 jours)

Ce produit contient 100 gélules d’origine végétale (pullulane).

34,90 €

truckLivraison offerte en France métropolitaine dès 49€ d'achat

thumbs-upSatisfait ou remboursé dans les 15 jours après l'achat

Description

Le vieillissement est un processus naturel accompagné d’une diminution progressive du Qi (Énergie vitale) : ainsi, les organes s’affaiblissent peu à peu et des troubles au niveau de leur fonctionnement peuvent apparaître avec le temps. Chez les hommes, cela se traduit souvent par un affaiblissement de la prostate.

Soigneusement composée, la Formule Prostate est un complément alimentaire qui vise à apaiser les inconforts provoqués par le vieillissement de la prostate. Elle compte parmi ses ingrédients des plantes réputées pour leurs actions sur la vitalité masculine, dont notamment :

Wang bu liu xing (graines de Saponaire) connue pour apaiser les inconforts urinaires et pour réguler le flux.

Yi yi ren (Larmes de job) qui favorise l’élimination rénale et apaise les sensibilités à la vessie.

Wu yao (Bois épicé) qui stimule la circulation sanguine et apaise les maux de ventre.

Ainsi, la Formule Prostate constitue une solution naturelle et efficace pour apaiser les inconforts prostatiques.

Composition

Cang Zhu
Atractylodes lancea
(Rhizoma)
Huang Bai
Phellodendron amurense
(Cortex)
Niu Xi (Chuan)
Cyathula officinalis
(Rhizoma)
Wang Bu Liu Xing
Vaccaria segetalis
(Semen)
Wu Yao
Lindera aggregata
(Radix)
Yi Yi Ren
Coix lacryma-jobi
(Semen)
Zhi Qiao
Citrus aurantium
(Fructus)

Ingrédients

Conseil d'utilisation

Précautions d'emploi

La calebasse vous conseille également

On en parle