LE LABORATOIRE FRANÇAIS DE LA PHARMACOPÉE CHINOISE DEPUIS 1997
Vous êtes praticien ?
Panier
0,00 €
leftRetour aux articles
année-du-lapin.jpg
plusLire plus
délicieux gateaux de lune
plusLire plus
plusLire plus
plusLire plus

Fête du Dongzhi : la célébration du solstice d'hiver en Chine

Voyage en Chine - 20/12/2021 - par Wafa G.

Selon le calendrier luni-solaire chinois, le solstice d’hiver renvoie au 22ème terme solaire de l'année et commence aux alentours du 21 décembre selon le calendrier grégorien. Dans de nombreuses civilisations, cet évènement, qui fait référence à la journée la plus courte de l’année (le jour le plus court et la nuit la plus longue), est très largement célébré. Fête aux origines lointaines, le solstice d’hiver est connu sous le nom de Dongzhi en Chine : c’est un évènement très important qui laisse place à de nombreuses festivités. Traduite littéralement par « l’extrême de l’hiver », cette journée marque également le jour le plus froid de cette saison et occupe une place importante dans la culture chinoise, comme peut en témoigner le vieil adage chinois « il ne fait pas vraiment froid jusqu’au solstice d’hiver ».

Les origines de la fête de Dongzhi

Les changements Yin et le Yang de cette journée

Yin-et-Yang.jpg

Certains affirment que la célébration du solstice d'hiver tire ses origines de la notion du Yin et du Yang. Deux forces opposées mais interdépendantes, le Yin et le Yang sont le symbole de l’équilibre et de l’harmonie, ils sont au cœur de la philosophie chinoise et ont grandement marqué la médecine traditionnelle. Le Yin est associé à l’obscurité, au calme et à la nuit. Ainsi, tandis que celui-ci atteint son apogée au solstice d’hiver, le Yang qui renvoie au jour, à la lumière et à l’activité atteint son périgée.

En Occident, cette journée fait référence au premier jour de l’hiver, en Chine, elle marque le point culminant de cette saison qui a commencé, selon le calendrier luni-solaire chinoise, aux alentours de novembre. Ainsi, les journées qui succèdent au solstice sont plus longues : les neufs jours qui suivent cette journée sont appelés les « Neuf plus froids » en Chine. On remarque aussi la montée de l’énergie Yang. Le retour de la lumière vient confirmer le début d'un cycle nouveau, d’une renaissance et il amène à une transition d'énergie marquée par la positivité et l’optimisme. Il est donc considéré en Chine comme un jour favorable.

Une fête aux origines lointaines

Autrefois, les Anciens considéraient que la fête du Dongzhi était « plus importante que le Nouvel An », ce qui en dit long sur la considération accordée à cet événement. Les traces de cette célébration remontent à plus de 2000 ans. En effet, elles datent de la dynastie des Han (206 avant Jésus-Christ) durant laquelle le Dongzhi fut choisi pour être la fête de l'hiver. D’ailleurs, à cette période, une cérémonie officielle était organisée chaque année.

Dans la Chine actuelle, la fête du Dongzhi est un événement qui, comme beaucoup d’autres célébrations chinoises, constitue une occasion de rassembler la famille autour d’un bon repas et d’admirer les changements dans la nature.

Des traditions culinaires pour réchauffer le corps

Déguster des Tangyuan

Tangyuan-boulette-de-riz.jpg

La plupart des fêtes chinoises sont caractérisées par une ou plusieurs spécialités culinaires et celle du Dongzhi ne fait pas exception ! Parmi les traditions culinaires associées à cette fête, nous retrouvons la célèbre préparation de Tang yuan. Il s’agit de boulettes de riz gluant farcies à la base de pâtes d’arachide, de sésame noir, d’haricots rouges, ou encore de viande et d'herbes et sont donc soit sucrées soit salées. Ces mets savoureux sont généralement servis en soupe ou dans un bouillon sucré et ils symbolisent le fait de se réunir.

Il n’est pas rare qu’ils soient préparés avec des ingrédients comme le gingembre ou l’ail, des aliments que la diététique chinoise recommande vivement de consommer en hiver puisqu’ils réchauffent l’organisme, possèdent des pouvoirs énergisants et luttent contre la fatigue qui nous accompagne en tout lieu durant l’hiver. D’après la tradition, ces boulettes représentent à la fois la réunion, la prospérité et la plénitude !

Encore une occasion de manger des raviolis !

raviolis.jpg

La Chine étant un très grand pays, il est important de noter que les traditions culinaires (et pas seulement) varient considérablement selon les régions. En effet, tandis que Tang yuan est à l’honneur au sud de la Chine, au nord, les raviolis sont au menu ! Certains affirment que les raviolis sont préparés au Dongzhi afin de rendre hommage à Zhang Zhongjing, l’un des plus grands médecins chinois de l'Histoire. En effet, la légende raconte que pendant le solstice d’hiver, après avoir remarqué bon nombre de pauvres gens qui souffraient d'engelures aux oreilles en raison du froid qui régnait, ce dernier décida de s’atteler à la tâche et entreprit de les soigner. Il ordonna la préparation de raviolis : ces pâtes en forme d’oreille renfermant de la farce à base d'agneau furent distribuées aux miséreux afin d’apaiser leurs maux.

En effet, les raviolis sont depuis toujours considérés comme de la nourriture qui combat le froid : en effet, il est fortement recommandé d’en consommer en hiver car ils aident à maintenir le corps à une bonne température et stimule l'énergie pendant les sombres et difficiles mois d'hiver. Ainsi, gare à vous : si vous refusez des raviolis pendant le Dongzhi, vous risquez de voir vos oreilles geler !

Boire du vin d'osmanthe

Le vin d’osmanthe est un vin traditionnel doux aux saveurs florales très populaire en Chine. Il est coutume, surtout dans la ville de Suzhou, d’en boire pour se réchauffer en hiver. Durant le Dongzhi, l’un des jours les plus froids de l’année, un verre de vin d’osmanthe ne se refuse donc pas.

Née de la pensée chinoise, notamment de la notion Yin/Yang, la fête du Dongzhi renvoie à de nombreuses traditions. Outre les nombreuses spécialités culinaires dégustées pendant cette journée, la célébration du solstice d’hiver est un moment pour se réunir en famille en attendant de voir revenir le soleil et d'accueillir des journées plus longues.