LE LABORATOIRE FRANÇAIS DE LA PHARMACOPÉE CHINOISE DEPUIS 1997
Vous êtes praticien ?
Panier
0,00 €
leftRetour aux articles
Santé-masculine.png
plusLire plus
pexels-photomix-company-1001897.jpg
plusLire plus
plusLire plus
pieds d'un nouveau né dans un panier en osier.
plusLire plus

Renforcer son système immunitaire avec la MTC

jeune femme qui recharge ses forces auprès de la nature
Santé et bien-être - 13/09/2021 - par Sarah T.

Renforcer son système immunitaire tout au long de l’année est primordial afin de lutter contre les tracas du quotidien : fatigue, maux de ventre, virus et maladies en tout genre. Cela est encore plus vrai lorsqu’un changement de saison est en vue, un bouleversement auquel il est important de préparer son corps. Les branches de la MTC proposent différentes façons de renforcer son système immunitaire, fortifier l'organisme et notre énergie vitale, quelles sont-elles ?

Tonifier son Qi pour être en bonne santé

« Mieux vaut prévenir que guérir »

En Occident, lorsque l’on tombe malade, le réflexe général est évidemment celui de se soigner en détruisant la maladie grâce à un traitement adapté. À l’inverse, la médecine traditionnelle chinoise est préventive. En d’autres termes, elle considère qu’il est crucial de prévenir la maladie avant même qu’elle n’intervienne, et de préparer le corps à combattre les attaques pathogènes. Ainsi, pour renforcer l’organisme, la médecine chinoise recommande de tonifier le Qi, l’énergie vitale, afin d’offrir au corps les outils nécessaires pour se défendre contre les énergies perverses.

Énergie ultime, force de toute vie, le Qi est le premier élément à stimuler pour pouvoir être en forme. Présent dans tout le corps, on dit qu’il est le flux vital de notre organisme. Comme toute chose, ce flux peut parfois diminuer ou être affaibli.

Au cœur de notre immunité, produite en partie par les aliments que nous consommons, l’énergie défensive ou Wei Qi (forme de Qi découlant du Qi véritable et faisant partie du système du Méridien du Poumon) lutte contre l’agression des agents pathogènes extérieurs et des microbes (Xie Qi). Durant la journée, le Wei Qi circule le long des méridiens afin de réchauffer et nourrir la peau et les muscles. La nuit, il entre en profondeur dans les organes Yin pour assurer un sommeil réparateur. Lorsque le Wei Qi est affaibli, des symptômes attestant d’une diminution de l’immunité se font remarquer…

Grâce à la génétique, certains se sont vu transmettre une énergie originelle (Yuan Qi) supérieure à d’autres, cependant pas d’inquiétude : il existe bien des moyens pour augmenter son énergie et renforcer son système immunitaire. Découvrez les conseils de la médecine traditionnelle chinoise pour renforcer son Qi.

Les bienfaits de l’acupuncture pour renforcer le système immunitaire

Le premier moyen de traitement de médecine traditionnelle chinoise pour stimuler l’énergie et renforcer les défenses immunitaires est l’acupuncture. Largement utilisée pour prévenir de nombreux maux et pallier les carences énergétiques (entre autres), l’acupuncture a prouvé son efficacité dans la lutte contre les virus et microbes saisonniers. En effet, ses propriétés antalgiques ont été confirmées, ainsi que son rôle dans la régulation des émotions, des systèmes endocriniens et immunitaires1. De plus, il a été prouvé que l’acupuncture favorise la production de globules blancs, connus pour détruire les agresseurs et pour permettre à l’organisme de se défendre en solidifiant « sa barrière protectrice », autrement dit, la peau.

outils pour séances d'acupuncture

Plusieurs points peuvent être stimulés par l’acupuncteur durant les séances afin de renforcer le système immunitaire. Nous pouvons mentionner à titre d’exemple :

  • 36E - Zu san li (Estomac 36) : réputé pour prolonger la vie, ce point d’acupuncture situé près du tibia permet de renforcer l’organisme, fortifier l’immunité, améliorer la digestion ou encore équilibrer la pression artérielle.

  • 27R – Shu fu (Rein 27) : localisé sous les clavicules, ce point libère le Poumon, tonifie le système immunitaire et apaise le stress. Le massage de ce point est souvent recommandé aux personnes qui rencontrent des difficultés à gérer leurs émotions.

Une étude réalisée par le groupe Hindawi en 20072 affirme également que l'acupuncture contribue à l’augmentation de l’activité des cellules T, des cellules B, (qui jouent un grand rôle dans la réponse immunitaire secondaire, c’est-à-dire dans le renforcement des anticorps), des macrophages (cellules appartenant aux globules blancs), et des cellules tueuses naturelles (action anti-tumorale). De plus, le stress et l’anxiété conduisent à une déficience immunitaire, par conséquent, en réduisant ces émotions perturbatrices, les séances d’acupuncture favorisent l’augmentation de l’immunité. Par ailleurs, cette même étude a révélé que les femmes qui souffraient de stress chronique et d’anxiété avaient constamment connu une amélioration significative de la fonction immunitaire après plusieurs séances.

Quels sont les recours naturels pour stimuler notre organisme et nos défenses naturelles ?

Les vitamines pour booster son corps

fish-oil-capsules-with-omega-3-vitamin-d-glass-jar-white-concrete-surface (1).jpg

Évidemment, l’alimentation joue un rôle fondamental dans le renforcement des défenses immunitaires. Plus le corps possède des ressources, plus il pourra lutter contre les forces extérieures. La diététique chinoise préconise de bien varier son alimentation en couleurs, saveurs et natures. Il est également primordial de privilégier les aliments de saison et d’adopter une alimentation riche en vitamines et en fibres puisqu’une carence de ces nutriments peut donner lieu à la fatigue, anémie, tendinites, troubles articulaires, et surtout, à une baisse immunitaire importante.

La vitamine D et le zinc permettent de mieux lutter contre le stress, ils améliorent la transmission nerveuse et assurent une bonne contraction musculaire. Ils constituent un facteur clé de l’immunité.

La vitamine C, indispensable au renouvellement des globules blancs, possède de nombreuses vertus. Une étude datant de 20123, affirme même qu’elle permet de diminuer la durée d’un rhume et dans certains cas, de stopper son évolution.

En Occident, la vitamine C est généralement consommée sous forme de gélules et compléments alimentaires. Bien qu’efficace, cette méthode comprend cependant des inconvénients : "A dose excessive, l'intérêt de la vitamine C peut s'inverser", assure Marie-Christine Boutron-Ruault, médecin interniste. Elle devient alors oxydante. Ainsi, les spécialistes encouragent largement la consommation d'agrumes et de fruits et légumes frais afin d'éviter un surdosage. En effet, il est toujours préférable de privilégier ce qui est offert par la nature.

Les plantes pour renforcer le système immunitaire

les plantes chinoises pour fortifier son immunité.

La pharmacopée chinoise répertorie un large panel de plantes médicinales qui offrent une réponse à chaque besoin, déséquilibre énergétique ou problème de santé. Dans le cas de déficit immunitaire et de fatigue générale, l’utilisation de plantes pour renforcer l’énergie défensive et tonifier le corps est très encouragée par la médecine chinoise. Voici les plus réputées de la pharmacopée :

  • Ren shen (Ginseng) : Populaire aussi bien en Orient qu’en Occident, le ginseng est l’un des plus grands toniques de la pharmacopée chinoise. Il est très efficace en cas de baisse de vitalité et de fatigue importante. Il renforce les défenses immunitaires en tonifiant le Yuan Qi, l’énergie originelle.

  • Huang qi (Astragale) : Également très appréciée, l’Astragale fortifie efficacement le Wei Qi en agissant sur la surface du corps pour empêcher les agents pathogènes d’y pénétrer. Grâce à son action sur la Rate et le Poumon, systèmes à l’origine de la production et de la distribution du Qi, elle tonifie l’ensemble du corps et lui permet de résister au froid.

  • Ci wu jia (Ginseng Sibérien) : Ci wu jia est réputée pour son action énergisante. En effet, elle augmente la capacité du corps à s’adapter aux stress et aux attaques extérieures. Elle est idéale pour retrouver une forme olympique.

  • Ling zhi (Ganoderma) : Appelé « herbes des dieux » en Chine, surnommé « champignon de l’immortalité », il est connu pour réduire la fatigue, donner du tonus au corps et renforcer l’immunité.

  • Mu er (Le champignon noir) : Aussi appelé Oreille de Judas, le champignon noir est un stimulant immunitaire efficace dont l’action restaure le Jing. Sucré et frais, il revigore le Sang et atténue la douleur. Riche en acides aminés, phosphore, fer, calcium et sucres, il stimule les défenses naturelles et donne du tonus au corps.

Pas de corps sain sans un esprit sain qui l’habite

L'impact de la méditation

femme qui fait du yoga face à la nature

En médecine traditionnelle chinoise, il est impensable de prétendre à la forme physique avec un esprit tourmenté où règne le désordre. En outre, il est important de contrôler nos émotions afin d’éviter le développement de maladies d’origine interne, susceptibles de perturber le Qi, et par conséquent, d'épuiser l’Énergie saine et fragiliser l’organisme.4

La méditation est un très bon moyen de renforcer son Qi tout en calmant stress et anxiété. Elle est également pratiquée afin de calmer des douleurs. Selon une étude américaine5, les personnes aguerries à la méditation ont des réponses cérébrales à la douleur inférieures de 40 à 50% par rapport à la moyenne. Une autre étude6 menée par des chercheurs au Wisconsin, en Espagne et en France a démontré que la pratique de la méditation pleine conscience dite « mindfulness » est très efficace sur le système immunitaire. En effet, elle aurait des conséquences directes sur les gènes pro-inflammatoires qui participent à un rétablissement psychique plus rapide face à une situation stressante. Selon le fondateur du Center of Investigating Healthy Minds, Richard J. Davidson, cette étude est la première qui prouve « les modifications rapides dans l’expression des gènes ».

Ne pas oublier l'importance de l'activité physique

584229055.jpg

Combiné à la méditation, le sport permettrait de réduire 40% des syndromes de la dépression après seulement deux mois de pratique à raison de deux jours par semaine. En plus de réduire le stress et l’anxiété, pratiquer une activité sportive régulière permet de se sentir bien dans sa peau, de reprendre confiance en soi et surtout : de renforcer son Wei Qi !

En hiver, il est plus difficile de pratiquer une activité extérieure car le temps menace de créer un excès de Yin et peut même endommager vos poumons. Cependant, certains sports peuvent toujours être pratiqués, comme le Qi Gong par exemple.

Selon l’envie et le niveau de chacun, il existe trois types d’exercices : le Qi gong passif, le Qi gong dynamique ou celui combiné. Le premier, plus méditatif, entraine le mental. Le second, plus actif et en mouvement, fait travailler la respiration. En réunissant les deux, comme on pourrait réunir le Yin et le Yang, on obtient un troisième exercice qui est celui que l’on pratique le plus souvent en Occident : une combinaison de mouvements passifs-dynamiques où chaque action est contrôlée, consciente et complète.

En outre, le système immunitaire a besoin d’être renforcé en stimulant activement son corps et son esprit. L'organisme peut être fortifié grâce à l’acupuncture, les vitamines ou les plantes médicinales, et l’esprit grâce à la méditation et le sport. Il est important de garder son énergie défensive Wei Qi au plus haut, et enfin, d’éviter le stress permanent.

Références
[1] Claire Haaser-Gallon, Intégration de l'acupuncture en médecine occidentale : exemple de l'aide médicale à la procréation, Thèse de Médecine, Université de Grenoble, 2010.
[2] Nubuo Yamaguchi, Takashi Takahashi, Masahiro Sakuma, et al., Acupuncture regulates leukocyte subpopulations in human peripheral blood. Evid Based Complement Alternat Med. 2007 Dec; 4(4): 447–453.
[3] Harri Hemila et Elizabeth Chalker, Vitamin C for preventing and treating the common cold. Cochrane Database Syst Rev. 2013 Jan 31;2013(1):CD000980.
[4] Éric Marié, Précis de Médecine Chinoise, Fondements historiques, théorie et pratique, Dangles. 1997. p.225.
[5] David Orme-Johnson, Zhang-Hee Cho et Robert Schneider, University of California at Irvine Study Finds Transcendental Meditation Reduces the Brain’s Reaction to Pain, University of California at Irvine. 2006.
[6] Richard J. Davidson, Center for Investigating Healthy Minds. 2013.

On en parle