LE LABORATOIRE FRANÇAIS DE LA PHARMACOPÉE CHINOISE DEPUIS 1997
Vous êtes praticien ?
Panier
0,00 €
leftRetour aux articles
plusLire plus
plusLire plus
plusLire plus
plusLire plus

Fu ling (Poria cocos) : un champignon aussi original qu’exceptionnel

Le pouvoir des plantes - 01/07/2022 - par Wafa G.

Aussi connu sous le nom « pachyme»,  le Poria  (ou Fu ling en chinois) est un champignon originaire de Chine qui fait partie de la famille botanique des Polyporacées.

Bien qu’il soit utilisé depuis plus de 2000 ans en Asie et que les grands classiques de la médecine traditionnelle chinoise mentionnent ses bienfaits sur la santé, Fu ling est encore mal connu en Europe…

Quelle est sa particularité ? Quel usage en fait la pharmacopée chinoise ? Et quelles sont ses vertus sur l’organisme ? Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur ce champignon.

Partez à la découverte de Fu ling 

Poussant autour des racines des arbres, surtout celles des pins, Fu ling est un champignon mesurant environ 30 cm de long. Il est composé de deux parties : la partie externe (la peau), de couleur noire, que l’on appelle Fu ling pi et la partie interne (la chair), de couleur blanche, qui est appelée Fu ling kuai. Toutes deux sont répertoriées et employées par la pharmacopée chinoise.

L’apparence du Poria est parfois comparée à celle d’une noix de coco. Il n’est donc pas étonnant qu’il soit surnommé « le champignon noix de coco ». Une fois séché, le Poria est généralement découpé en cubes : avec cette forme et sa couleur blanche, il s'apparente à des dés de tofu.

Récolté entre juillet et septembre, ce champignon est avant tout un ingrédient de choix très apprécié par la cuisine asiatique. Les Empereurs et les Impératrices de la Chine Ancienne en consommaient d’ailleurs régulièrement (surtout durant les Dynasties Ming et Qin).

En effet, le Poria a longtemps été un ingrédient phare de la cuisine impériale. On l’utilisait dans la préparation de gruaux et de nombreux plats, parmi eux : « la soupe de poisson noir et poria » ou encore « le gâteau impérial de Poria ».

Son usage en pharmacopée chinoise

Fu ling.png

La médecine traditionnelle chinoise a découvert le potentiel thérapeutique de Fu ling il y a plusieurs siècles déjà, l’intégrant ainsi à sa pharmacopée.

En effet, classé parmi les plantes de saveur douce et insipide et de nature neutre, Fu ling a des affinités avec quatre des cinq organes Zang, à savoir : le Cœur, la Rate, les Reins et le Poumon.

Champignon médicinal riche en actifs, il est employé seul ou en combinaison avec d’autres plantes et/ou champignons. Ainsi, quelles sont ses principales propriétés ?

Fu ling : de nombreuses vertus sur l’organisme 

Ses actions en pharmacopée chinoise

En pharmacopée chinoise, ce champignon contribue à harmoniser le Foyer Médian (中焦), un système situé au milieu de l’Estomac qui abrite la fonction digestive. De plus, il est préconisé pour venir à bout des manifestations du Vide de la Rate : en renforçant la Rate, Fu ling soulage la diarrhée et l’indigestion.

Ce champignon est également indiqué pour stimuler la miction et éliminer l’Humidité de l’organisme. Fu ling chasse la Chaleur et favorise l’évacuation des toxines, il défait la Stagnation de Liquides et draine les excès d’eau.

Ainsi, Fu ling est surtout réputé pour ses propriétés diurétiques et drainantes : il stimule les fonctions éliminatrices de l’organisme, prévient la rétention d’eau et constitue une aide précieuse pour soulager les diarrhées et les ballonnements. Une étude a d’ailleurs confirmé l’action protectrice de Fu ling sur la flore intestinale2.

Des effets tranquillisants sur le système nerveux.

Une récente étude a démontré l’efficacité de Fu ling face au stress ainsi que son potentiel antidépresseur. En effet, Fu ling réduit le stress et agit sur les symptômes de la dépression grâce aux triterpénoïdes, structures chimiques que l’on retrouve dans sa composition, réputées pour préserver le système nerveux3.

En médecine traditionnelle chinoise, Fu ling est conseillé pour calmer l’Esprit « Shen » et apaiser le Cœur.

Il est indiqué pour lutter contre les symptômes d’un Shen agité : palpitations, anxiété, difficultés de concentration, perte de mémoire, la nervosité… En ancrant le Shen et en tranquillisant le Coeur, Fu ling contribue à apaiser les angoisses et les maux de tête et à calmer les manifestations de la nervosité.

Des propriétés immunostimulantes

Fu ling en cubes.png

Le Poria présente une action bénéfique sur le système immunitaire. Composé de polysaccharides (molécules connues pour posséder des puissantes propriétés immunostimulantes), et de triterpénoïdes (possèdent des effets antioxydants et immunostimulants), le Poria est un tonique qui stimule l’immunité et l’énergie.

Selon des études, Fu ling doit ses bienfaits à ces substances qui « jouent un rôle immunorégulateur bénéfique dans l'amélioration de l'immunodéficience et l'amélioration de la capacité à prévenir les infections et les réponses allergique ».4

Champignon aussi amusant qu’exceptionnel, le Poria a fait l’objet de nombreuses recherches qui se sont appliquées à passer en revue chacune de ses propriétés sur l’organisme. Outre le fait qu’il soit un diurétique très efficace et qu’il ait la particularité de pouvoir être associé à de nombreuses herbes, Fu ling renforce l’immunité, améliore la fonction hépatique et rénale et apaise le stress. Un véritable trésor thérapeutique qui, de surcroit, peut s’avérer délicieux !

Références :
[1] Penna Jacques, Bien-être & santé, « Le Pachyme, Fu Ling », Génération Tao n° 53, p. 55
[2] Zou YT, Zhou J, Wu CY, Zhang W, Shen H, Xu JD, Zhang YQ, Long F, Li SL. Protective effects of Poria cocos and its components against cisplatin-induced intestinal injury. J Ethnopharmacol. 2021.
[3] Yan Feng, Huan Huan Xue, Meidai Meng, Xuemei Qin, Antidepressant-like effect of triterpenoids extracts from Poria cocos on the CUMS rats by 16S rRNA gene sequencing and LC–MS metabolomics, Journal de la chromatographie liquide et des technologies connexes, 2020
[4] Chao CL, Huang HW, Su MH, Lin HC, Wu WM. The Lanostane Triterpenoids in Poria cocos Play Beneficial Roles in Immunoregulatory Activity. Life (Basel). 2021.

On en parle