LE LABORATOIRE FRANÇAIS DE LA PHARMACOPÉE CHINOISE DEPUIS 1997
Vous êtes praticien ?
Panier
0,00 €
leftRetour aux articles
plusLire plus
plusLire plus
plusLire plus
plusLire plus

Thym : bienfaits et usage en médecine chinoise

 tisane et miel avec bouquet de thym
Le pouvoir des plantes - 27/12/2021 - par Wafa G.

Très populaire en cuisine, surtout en Provence, le thym sait réveiller nos papilles. En effet, tout comme le romarin, le laurier, l’origan, la menthe ou encore la cannelle, il est une plante aromatique qui parfume de son arôme délicat nos plats favoris. En plus de donner de la saveur, le thym est aussi apprécié pour son vaste pouvoir thérapeutique. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le thym.

Une herbe aromatique très ancienne

le thym herbe aromatique.jpg

Originaire du bassin méditerranéen, le thym est un sous-arbrisseau vivace qui pousse sur les coteaux ensoleillés. Appartenant à la famille des Lamiacées, on compte plus de 300 variétés comme notamment le thym commun (Thymus vulgaris), celui qui est utilisé en cuisine, le thym citron (Thymus citriodorus) ou encore le thym sauvage (Thymus serpyllum).

Déjà célèbre durant l’Antiquité, cette plante dont les origines sont au cœur de plusieurs légendes, a marqué de nombreuses civilisations. Elle était notamment utilisée en Égypte Antique pour embaumer les cadavres et ainsi éviter la décomposition des défunts. Elle était aussi très appréciée du temps des Grecs qui l’utilisaient pour parfumer l’eau de leurs bains. On raconte que les gladiateurs en consommaient pour décupler leurs forces, d’où la symbolique autour de cette herbe souvent associée à la protection, la force et le courage.

Chez les Romains, le thym était surtout employé comme purificateur. En effet, on pensait à cette période qu'il était capable de chasser les mauvais esprits. D’ailleurs, l’origine de son nom est sujette à nombreuses interprétations : certains affirment qu’il proviendrait du latin thymus signifiant « parfumer », d’autres du grec thumus signifiant « courage » ou encore du grec thumon qui désigne « offrande », renvoyant à son statut de plante sacrée largement utilisée lors de rituels religieux.

Par ailleurs, selon la mythologie grecque, la naissance du thym serait rattachée à Hélène, fille de Zeus, considérée comme la plus belle femme du monde. En effet, la légende raconte qu’elle fut enlevée par Pâris, prince troyen, déclenchant ainsi la Guerre de Troie. Effondrée de cette situation, cette dernière pleura inlassablement et de ses larmes poussa le thym. De là est née l’expression « la plante des Dieux » pour faire référence à cette herbe.

Son intégration à la pharmacopée chinoise

thym-seché.jpg

Le Thymus vulgaris a éveillé il y a bien des années l’intérêt de la Médecine Traditionnelle Chinoise. En effet, elle l’emploie principalement pour ses vertus antiseptiques : le thym stimule le Qi du Poumon, soulageant ainsi les affections pulmonaires et la toux. Par ailleurs, la pharmacopée chinoise recommande son usage aux personnes dont la digestion est difficile. En effet, le thym présente une action apaisante sur les inconforts digestifs : des études ont démontré que sa consommation encourage la digestion et permet de calmer les maux de ventre. 1

En diétothérapie chinoise, le thym est considéré comme un aliment de nature tiède et de saveur piquante et légèrement amère. Il est donc conseillé d’en consommer surtout en automne et en hiver pour lutter contre les maux qui menacent notre bien-être durant ces deux saisons. De plus, il a des affinités avec le Poumon et les Reins (respectivement les organes de l’automne et de l’hiver) qu’il tonifie et il contribue à chasser l’Humidité.

Une herbe pleine de bienfaits

Outre ses différentes utilisations en médecine traditionnelle chinoise, de nombreuses recherches menées à travers les années ont prouvé l’efficacité de cette plante dans le traitement un très grand nombre d’affections.

Le thym : un puissant antioxydant

le-thym-un-puissant-antioxydant.jpg

La richesse en antioxydants du thym en fait un ingrédient naturel très efficace pour freiner le vieillissement cellulaire. De plus, en raison de sa teneur en vitamines, le thym protège l’organisme des radicaux libres à l’origine de troubles comme la cataracte ou encore certains cancers.

Des recherches menées en Ecosse en 1990 ont étudié les vertus du thym et de son huile essentielle dans la lutte contre les effets du vieillissement sur le corps.2 Cette plante possède donc un incontestable pouvoir de jouvence en plus de prévenir l’apparition de nombreuses maladies.

Un remède naturel contre les troubles ORL

le thym contre les troubles ORL.jpg

Excellent antiseptique naturel, le thym constitue une aide précieuse dans la lutte contre la grippe, le rhume et les infections broncho-pulmonaires. Plante incontournable pour prévenir et traiter les maux d’hiver, elle assainit la sphère ORL (oto-rhino-laryngologie) et est recommandée pour apaiser la sinusite, la bronchite, la toux ou encore l’otite.

En 2013, une étude a été réalisée sur 18 volontaires faisant l’expérience de toux afin d’évaluer les bienfaits du thym sur le confort respiratoire : du thymol, une composante du thym, a été introduit dans les narines des volontaires ce qui a conduit à une diminution flagrante de leur envie de tousser et à la sensation que leurs voies respiratoires étaient beaucoup moins irritées. 3

Une autre étude a été menée dans le but de confirmer l’efficacité du thym dans le traitement de la toux aigue due à une infection des voies respiratoires supérieures. Cette recherche a conclu que cette herbe possède bel et bien la capacité de soulager de manière considérable la toux aigue. 4

Pour faciliter les fonctions digestives

pexels-sora-shimazaki-5938358.jpg

Le thym fait partie des plantes connues pour leur capacité à soulager les troubles digestifs. Grâce à son action carminative 5, il soulage considérablement les ballonnements, flatulences et éructations et restaure la flore intestinale.

Par ailleurs, l’OMS reconnaît l’efficacité du thym pour soulager la dyspepsie, un trouble qui se traduit par une sensation de pesanteur, de « trop-plein » ou de ballonnement accompagnée d’une digestion difficile et d’inconforts gastro-intestinaux.

Une plante anti-déprime

le thym, une plante antidéprime.jpg

Outre ses différents bienfaits sur la santé, le thym est recommandé par la phytothérapie pour son action positive sur les sentiments de déprime et les coups de mou. En effet, grâce à sa composition en carvacrol, cette plante apaise les manifestations de l'anxiété et détend efficacement l’esprit de façon à favoriser une relaxation totale. Ainsi, elle constitue une alliée de taille pour les personnes qui souffrent d’anxiété légère à modérée.

D’autre part, le thym joue un rôle intéressant sur les troubles dépressifs : il apaise certaines manifestations telles que les cauchemars, l’épuisement, le stress, l’insomnie et agirait aussi sur certaines émotions comme la mélancolie par exemple.

Le miel de thym et son pouvoir cicatrisant

le miel de thym.jpg

Produit dans les pourtours de la méditerranée, le miel de thym est réputé pour sa couleur ambrée ainsi que pour son action cicatrisante. En effet, ses vertus cicatrisantes seraient liées à certains de ses composants qualifiés comme antiseptiques et antibactériens, à savoir le thymol et le carvacrol.

Une étude a été réalisée pour évaluer les effets de l’application locale du miel de thym sur les plaies cutanées ouvertes. À l’issu de cette étude, les évaluations ont montré que l’utilisation du miel de thym deux fois par jour permettait d’accélérer le processus de cicatrisation de manière significative. 6

L’huile essentielle de thym pour les cheveux et la peau

huile essentielle de thym.jpg

Source d’huile essentielle, le thym a la réputation d’aider à stimuler la pousse des cheveux. Tonique circulatoire, il agit pour activer l’oxygénation des capillaires du cuir chevelu et apporter les nutriments nécessaires à la repousse du cheveu. Il est donc conseillé d’utiliser son huile essentielle comme remède naturel afin de favoriser la croissance capillaire mais aussi en prévention contre la chute de cheveux !

De plus, le thym rééquilibre la production de sébum, substance qui, lorsqu’elle est en excès, favorise l’apparition d’acné et d’autres sensibilités cutanées. Ainsi, il agit efficacement sur les peaux grasses et contribue à resserrer les pores dilatés.

Véritable trésor naturel, le thym représente ce que la nature a de plus précieux à offrir. Outre ses qualités culinaires et cosmétiques, sa richesse en composants lui offre un potentiel thérapeutique remarquable. Impossible de s’en passer, surtout pas cette saison ! En effet, c’est la plante qu’il faut avoir dans les placards pour se protéger des maladies hivernales. Elle vous permettra d’échapper au rhume, d’apaiser vos maux de gorge et même de récupérer après les excès de table accompagnant les fêtes de fin d’année !

Références :
[1]Nieto G. Un examen des applications et des utilisations du thymus dans l'industrie alimentaire. Plantes (Bâle) 2020.
[2] Encyclopédie des plantes médicinales :1997 de Collectif, Paul Iserin (préface), p.142.
[3]Gavliakova et al. Antitussive effects of nasal thymol challenges in healthy volunteers. Respiratory Physiology & Neurobiology. 2013
[4] Effectiveness and tolerability of the thyme/ivy herbal fluid extract BNO 1200 for the treatment of acute cough: an observational pharmacy-based study Peter KardosORCID Icon,Claudia B. BittnerORCID Icon,Jan SeibelORCID Icon,Dimitri Abramov-SommarivaORCID Icon &Surinder S. BirringORCID: 03 Aug 2021
[5] Op.cit, Nieto G. Un examen des applications et des utilisations du thymus dans l'industrie alimentaire. Plantes
[6]Takzaree N, Hassanzadeh G, Rouini MR, Manayi A, Hadjiakhondi A, Majidi Zolbin M. Evaluation of the Effects of Local Application of Thyme Honey in Open Cutaneous Wound Healing. Iran J Public Health. 2017

On en parle