LE LABORATOIRE FRANÇAIS DE LA PHARMACOPÉE CHINOISE DEPUIS 1997
Vous êtes praticien ?
Panier
0,00 €
leftRetour aux articles
plusLire plus
plusLire plus
plusLire plus
plusLire plus

Les cauchemars en médecine traditionnelle chinoise

Santé et bien-être - 19/04/2022 - par Wafa G.

Les cauchemars sont ces mauvais rêves pénibles et anxiogènes qui nous font nous réveiller en sursautant. Ils font partie des parasomnies (une catégorie des troubles du sommeil) et ils se manifestent essentiellement au cours de la phase du sommeil paradoxal, le dernier stade d'un cycle du sommeil.

Qu’ils soient fréquents ou occasionnels, les cauchemars en disent long sur notre état physique et émotionnel.

Ainsi, que révèlent les cauchemars ? Comment la médecine chinoise (MTC) explique-t-elle ce phénomène ? Quelles solutions propose-t-elle pour retrouver des nuits sereines ?

Pourquoi fait-on des cauchemars ?

shutterstock_2109215756.jpg

Les cauchemars peuvent survenir pour la première fois dès l'âge de 2 ou 3 ans mais leur fréquence tend à diminuer avec l’âge et varie grandement d’une personne à une autre.

Plusieurs psychologues considèrent que le fait de cauchemarder révèle un mal-être, une inquiétude ou encore une peur et que les mauvais rêves seraient en réalité plutôt bénéfiques : en effet, faire des cauchemars nous aiderait à gérer nos conflits intérieurs et à explorer les arcanes de notre inconscient pour apprendre à mieux se connaitre.

Toutefois, lorsque les cauchemars envahissent nos nuits et qu’ils deviennent récurrents, ils pèsent lourdement sur notre bien-être. Fatigué(e), irrité(e) et anxieux(se) de ne pas savoir ce que la prochaine nuit nous réservera, les cauchemars nuisent à notre santé et peuvent avoir un sérieux impact sur notre quotidien.

Outre le facteur génétique, il existe plusieurs causes externes favorisant les cauchemars comme :

  • Les traumatismes, chocs post-traumatiques (ex. attentat, guerre, accident, violences...)
  • Certains médicaments comme les antidépresseurs
  • Un changement soudain (ex. séparation, trahison, décès…)
  • Une consommation excessive d’alcool ou de drogues
  • Une alimentation trop riche avant de se coucher (un trop gros travail digestif peut affecter le sommeil)
  • Les sentiments refoulés à la suite d’événements stressants

Ainsi, plusieurs causes peuvent augmenter les risques de cauchemars. Si certaines peuvent être évitées, d’autres nécessitent de véritables efforts.

Comment se réconcilier avec son esprit pour retrouver des nuits sereines ?

Les cauchemars en énergétique chinoise

L’explication de la MTC

En médecine traditionnelle chinoise, on considère que les cauchemars sont bien souvent le résultat d’un déséquilibre du Qi et qu’ils peuvent avoir différentes sources.

En effet, le fait de cauchemarder survient généralement lorsqu’il y existe une dysharmonie énergétique au niveau du Cœur (qui, nous le rappelons, abrite le Shen, autrement dit « l’Esprit ») et/ou lorsque l’énergie du Foie est perturbée et que le Hun (l’Âme psychique) est affecté.

Les rêves et les organes

depression-g8a975448c_1280-(1).jpg

En médecine chinoise, il est considéré que bien souvent, les rêves révèlent la présence de blocages énergétiques affectant les organes. À titre d’exemple : il est dit que quand le Foie souffre de Plénitude, nous avons tendance à rêver que nous sommes en colère. Lorsque le Foie souffre de Vide au printemps, il est fréquent de rêver d’être en incapacité de se mouvoir. 1

Autre exemple : en cas de Plénitude au niveau du Poumon, on raconte que nos cauchemars seront marqués par la tristesse, les larmes et par nos angoisses profondes. À l’inverse, si le Poumon souffre de Vide, il est possible de rêver de voler dans les airs et de remarquer la présence d'objets étranges. 2

Les solutions de la médecine traditionnelle chinoise pour en finir avec les cauchemars

Les plantes apaisantes

2.jpg

Quoi de mieux que le recours aux remèdes naturels pour se débarrasser des cauchemars qui agitent nos nuits ?

Le pouvoir thérapeutique de certaines plantes a longtemps été étudié dans le but de confirmer les affirmations des médecines ancestrales. Leurs effets ont naturellement été confirmés et reconnus par les recherches scientifiques. Ces plantes constituent donc une façon naturelle et saine pour apaiser son Esprit et retrouver des nuits calmes et reposantes.

Pour mettre fin aux cauchemars fréquents causés par une disharmonie énergétique du Cœur dont l'origine est un déséquilibre au niveau du Shen, voici une sélection de plantes et formules préconisées par la MTC :

  • Mei gui hua - boutons de Rose : largement utilisés en cuisine asiatique, Mei gui hua sont connus pour leurs vertus calmantes : ils favorisent la circulation du Qi, tranquillisent l’Esprit et facilitent l’endormissement.

  • Tian wang bu xin dan : célèbre formule de la MTC, Tian wang bu xin dan protège les fonctions du Cœur. Cette préparation est surtout conseillée en cas de cauchemars pour sa double action : elle calme le Shen et tonifie le Cœur. Ainsi, elle apaise l’agitation favorisant les cauchemars et permet le retour de nuits réparatrices et profondes.

  • Bai zi zi xin wan : formule réputée pour améliorer la qualité du sommeil, Bai zi zi xin wan régule l’énergie du Cœur et lutte contre les réveils nocturnes et les cauchemars.

  • Suan zao ren wan : en agissant sur le Foie et le Cœur, Suan zao ren wan constitue une solution efficace contre les troubles du sommeil.

L’acupuncture pour des nuits plus tranquilles

1.jpg

Reposant sur la stimulation de notre flux énergétique, l’acupuncture est une méthode de traitement qui a fait preuve de son efficacité pour soulager de nombreux maux.

Si vous êtes trop souvent confronté(e) à des cauchemars ou à des réveils, la médecine traditionnelle chinoise recommande le recours aux séances d’acupuncture puisqu’elles sont efficaces et sans effets secondaires dangereux pour la santé.

Les indications thérapeutiques que les acupuncteurs proposent peuvent être variées. Toutefois, les points les plus connus pour traiter l’agitation nocturne sont :

  • VC14 : réputé dans le cas de cauchemars effrayants fréquents. Sa stimulation permet de réguler l’énergie du Cœur et de calmer le Shen (l’Esprit).
  • RE6 : indiqué pour sa capacité à « restaurer la communication Cœur-Rein quand la Chaleur provenant du Vide de Yin de Rein perturbe l’esprit ».
  • Les deux points RA1 et CO7 sont aussi très connus pour traiter les cauchemars. Ils alimentent le Qi et apaise le Shen. 3

Le nombre de séances d’acupuncture nécessaire dépend de la fréquence des cauchemars et de leur source. Ce bilan sera établi par la ou le thérapeute.

Bien que désagréables et angoissants, les cauchemars sont tout à fait normaux. En revanche, lorsqu’ils sont fréquents et répétitifs, les cauchemars nous privent de nuits reposantes et impactent notre sérénité. Pour traiter un problème, il est nécessaire de réfléchir à sa source : d’où viennent ces cauchemars ? Apaiser son Shen et réguler son Qi est bien souvent la solution pour retrouver des nuits réparatrices.

Ainsi, faites confiance au pouvoir des plantes de la pharmacopée chinoise pour faire la paix avec vos nuits.

Références :
[1] MACIOCIA Giovanni, Les principes fondamentaux de la Médecine Chinoise, Elsevier Masson. 2018. p.128.
[2] Ibid, p.144.
[3] ROMANO Laurence, Sommeil et rêves, 2015, p288.
Nous rappelons qu’en aucun cas les informations et conseils proposés sur notre blog ne peuvent se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé.

On en parle