userMon comptemailContactez-nous
cart
Votre panier est vide
La livraison en point relais est maintenant disponible !
Profitez de -10% sur votre première commande en vous inscrivant à notre newsletter !
Livraison gratuite en France métropolitaine dès 29€ d'achat
Calebasse laboratoire logo
Retour aux articles

Trous de mémoire, fatigue intellectuelle, baisse de concentration… Que propose la médecine chinoise ?

1.png
Santé et bien-être - 07/04/2023 - par Fiona P.

Vous ne vous souvenez plus de ce que vous avez mangé hier ? Vous n’arrivez pas à apprendre un cours ? Vous avez du mal à vous concentrer sur vos projets professionnels ? Alors il se peut que vous souffriez de troubles de la concentration et de la mémorisation !

Que vous soyez étudiant, dans la vie active ou encore à la retraite, la mémoire et la concentration sont deux fonctions capitales de notre cerveau qu’il est indispensable de préserver et d’entretenir tout au long de notre vie. Pourtant, avec l’âge, elles s’amenuisent peu à peu.

Comment la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) explique-t-elle les troubles de la mémoire et de la concentration ? Quelles plantes et formules sont recommandées pour améliorer la mémoire et augmenter la capacité de concentration ?

Mémoire et concentration : comment ça fonctionne ?

La mémoire et la concentration sont deux fonctions totalement liées. En effet, pour activer le processus de mémorisation, la concentration est primordiale ; sans concentration, rien (ou presque) ne peut entrer dans notre mémoire.

Néanmoins, chacune a ses propres rôles.

La concentration

2.png

La concentration se caractérise par notre habileté à focaliser notre attention sur une tâche à accomplir aussi longtemps que nécessaire.

Il n’est pas rare de souffrir par moments de difficultés de concentration : réaliser une tâche du quotidien, suivre une conversation, un film ou encore lire un livre peut parfois s’avérer être un vrai challenge ! Plusieurs minutes sont souvent nécessaires pour se replonger totalement dans la tâche que l’on réalisait auparavant.

Nos capacités de concentration sont influencées par différents facteurs :

  • Le stress et l’anxiété : le cerveau est surchargé par de nombreux stimuli et ne peut plus traiter l’information de manière organisée.

  • La fatigue et le manque de sommeil : le cerveau ne disposera pas de l’énergie nécessaire pour vous aider à vous concentrer.

  • L’âge : avec l’âge, nos cellules s’abîment et sont moins fonctionnelles, les membranes neuronales se durcissent et transmettent moins bien les informations entre les neurones.

  • L’excès, l’usage superflu ou prolongé de médicaments

  • L’addiction à la drogue ou l’alcool

Par ailleurs, certaines maladies peuvent altérer notre concentration, c’est notamment le cas du TDAH (trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité) qui touche environ 5,9% des enfants d'âge scolaire (1 à 2 par classe) et 3% des adultes.

La mémoire

La mémoire est la fonction de notre cerveau qui nous permet d’intégrer des informations, de les conserver et de les restituer. Elle rassemble les savoir-faire, les connaissances, les souvenirs. Elle est indispensable à la réflexion et à la projection de chacun dans le futur. Elle fournit la base de notre identité.

3.jpg

Il existe différentes sortes de mémoire : la mémoire de travail, la mémoire perceptive, la mémoire sémantique, la mémoire épisodique et la mémoire procédurale. Chacune d’entre elles possède une fonction bien précise.

  • La mémoire de travail (aussi appelée "à court terme") est la mémoire du présent. Nous l’utilisons en permanence pour retenir et stocker de façon temporaire (quelques secondes) une information en cours de réalisation : retenir un numéro de téléphone le temps de le noter, ou encore retenir le début d’une phrase le temps de la terminer.

  • La mémoire sensorielle (ou "perceptive") est liée à nos différents sens. Elle permet de se souvenir des visages, des voix, des lieux. C’est elle qui permet à une personne de rentrer chez elle par habitude, grâce à des repères visuels.

  • La mémoire sémantique emmagasine les connaissances d’ordre général acquises lors d’un apprentissage comme la langue, les leçons, etc. Elle se construit et se réorganise tout au long de notre vie.

  • La mémoire épisodique permet de se rappeler de souvenirs personnellement vécus, de nous situer dans le temps et l’espace et ainsi, de nous projeter dans le futur. Par exemple, raconter un souvenir de ses dernières vacances ou encore imaginer un prochain voyage.

  • La mémoire procédurale est la mémoire des automatismes. Elle nous permet d’effectuer des tâches ordinaires sans avoir à réapprendre à chaque fois : conduire, marcher, manger, lacer ses chaussures, faire du vélo…. Puisqu’elle est faite d’automatismes sensorimoteurs très bien assimilés, cette mémoire est dite “inconsciente”.

La mémoire peut être altérée par les mêmes facteurs que ceux qui perturbent la concentration. Toutefois, la maladie qui l'affecte est celle d'Alzheimer : une maladie neuro-dégénérative qui touche environ 1 million de personnes en France.

Les troubles de concentration et de mémorisation expliqués par la MTC

4.png

En médecine chinoise, le Cerveau (appelé la Mer des Moëlles) est considéré comme le siège de la mémoire. Il contrôle la mémoire, la concentration, la vue, l'ouïe, le toucher et l'odorat. Le Cerveau est en relation fonctionnelle avec le Cœur et plus particulièrement avec le Sang du Cœur qui a pour rôle de l'irriguer correctement. La Rate et le Rein sont également très importants pour maintenir une bonne mémoire.

  • Le Cœur (qui abrite le Shen et gouverne le Sang) est responsable de la mémoire des événements passés et récents et de la mémoire des visages, des noms etc. Il joue également un rôle dans les étourderies (lorsque nous ne savons plus où nous avons posé nos lunettes ou lorsque l’on oublie de de fermer la porte à clé, par exemple)

  • Le Rein (qui abrite l’Essence et le Zhi) est responsable de la mémorisation des événements quotidiens. Il met en mémoire et conserve les informations qui seront utilisées ultérieurement.

Ainsi, si l’Essence et le Sang sont tous deux abondants, le Cerveau jouit d’une bonne santé et d’une forte vitalité : la mémoire à court terme et la concentration sont bonnes, les oreilles entendent correctement et les yeux voient bien (les yeux sont l’ouverture du Foie mais sont aussi nourris par le Rein).

À l’inverse, si l’Essence du Rein et le Sang du Cœur sont tous deux en Vide, le Cerveau est lent, la mémoire mauvaise, la vitalité faible, l’ouïe et la vue affaiblies. Dans ce cas, certains symptômes comme une mauvaise concentration ou des vertiges, notamment peuvent survenir. 1

Lien entre énergies mentales et mémoire & concentration

5.png

Les capacités intellectuelles, notamment la mémoire et concentration, sont également liées aux 5 énergies mentales et plus particulièrement au Shen, au Yi, et au Hun :

Quand les fonctions du Shen (l’Esprit) s’accomplissent correctement, le mental est stable, l’esprit est clair, la pensée est agile, la réceptivité aux informations venant du monde extérieur est normale. À l’inverse, lorsqu’il est agité, il affecte le Cœur et la mémoire.

Lorsque l’âme Éthérée (Hun) est perturbé, elle entraîne une imagination débridée avec des difficultés à se concentrer sur une seule tâche.

Par ailleurs, lorsque l’Intellect (Yi), responsable de la concentration et relié avec la mémoire, est pertubé, on remarque des pertes de mémoire.

Les solutions de la pharmacopée chinoise pour améliorer sa mémoire et sa concentration

3.djpg.jpg

Au quotidien, il est possible de mettre en place des jeux et exercices pour renforcer sa mémoire et concentration. Néanmoins, ces derniers peuvent s’avérer insuffisants ou inefficaces. Dans ce cas, les plantes et formules de la pharmacopée peuvent constituer une véritable aide pour préserver le plus longtemps possible nos capacités cognitives.

Parmi elles, nous retrouvons :

  • Yin xing ye (feuilles de Ginkgo) : ses feuilles sont préconisées aux personnes âgées car elles renforcent efficacement la fonction cérébrale. En effet, leurs compositions riches en flavonoïdes et en terpènes permettent d'améliorer la mémoire, l'attention et la concentration. De plus, elles permettent un afflux sanguin plus important au niveau du cerveau. En MTC, les feuilles de ginkgo sont utilisées pour préserver le Poumon, stimuler l'irriguation du cerveau et revigorer le Sang.

  • La Tisane Mémoire et concentration : généralement recommandée aux étudiants, cette tisane constitue une véritable alliée pendant les périodes d’examens ou de révision car elle apaise l’Esprit et réduit l'agitation de façon à améliorer la concentration et la mémoire.

  • La Formule Tonifiant intellectuel : composée de plusieurs plantes réputées pour leur action sur la fonction cérébrale (notamment Fu ling, Shi chang pu, Yin xing ye et Yuan zhi), elle constitue une aide précieuse pour mieux retenir les informations et stimuler la mémoire. Elle convient parfaitement aux séniors et aux étudiants.

Les troubles de la mémoire et de la concentration touchent tout le monde, à tout âge, et peuvent engendrer des difficultés dans la vie quotidienne, personnelle comme professionnelle. Pas d'inquiétude toutefois, certaines plantes et formules de la pharmacopée chinoise peuvent être une aide précieuse pour retrouver une mémoire d’éléphant !

Nous rappelons qu’en aucun cas les informations et conseils proposés sur notre blog ne peuvent se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé.
Références :
[1] Cécile Jame Collet, Dr François Marion, Les Troubles de la Mémoire. 2018

On en parle