LE LABORATOIRE FRANÇAIS DE LA PHARMACOPÉE CHINOISE DEPUIS 1997
Vous êtes praticien ?
Panier
0,00 €
leftRetour aux articles
plusLire plus
plusLire plus
plusLire plus
plusLire plus

Qu’est-ce que le Qi en médecine traditionnelle chinoise ?

La MTC dans le monde - 24/10/2022 - par Wafa G.

Au cœur de la médecine traditionnelle chinoise, le Qi (prononcé “Tchi”) est une notion de base pour comprendre les fondements de cette médecine.

Souvent traduit par "l'Énergie vitale” ou “le Souffle vital”, le Qi est une force créatrice animant l’univers et toute forme de vie.

Qu’est-ce que le Qi ? Quelles sont ses différentes formes et leurs fonctions ? Quelles sont les pathologies du Qi et comment le tonifier ?

Qu’est-ce que le Qi ?

équilibre.jpg

Constituant l’un des Trois Trésors de la médecine traditionnelle chinoise avec le Shen (l’Esprit) et le Jing ( l’Essence), le Qi est basé sur un continuum entre l’individu et son environnement, il crée, forme et anime l’univers et toute forme de vie et sur son mouvement repose le bon fonctionnement des organes. C'est sur son équilibre que se base notre santé !

La circulation du Qi est affectée par le changement de saison, les émotions, une mauvaise alimentation, le surmenage ou encore les tourments de l’esprit ; des facteurs à l’origine des déséquilibres énergétiques.

Ainsi, pour prétendre à la forme physique et mentale, le Qi doit circuler librement à travers le corps humain, transporté par les méridiens qui ruissellent dans notre enveloppe.

Les différentes formes de Qi

les formes du Qi.png

Il existe plusieurs formes de Qi :

  • Le Qi des aliments
  • Le Qi complexe
  • Le Qi vrai
  • Le Qi protecteur
  • Le Qi nourricier
  • Le Qi originel

Zoom sur le rôle de chaque forme de Qi :

Le Qi des aliments (Gu Qi)

Qi des aliments.png

D’abord, les aliments arrivent à l’Estomac, puis sont transformés en Qi des aliments par la Rate. Ensuite, Gu Qi monte à la poitrine, plus précisément au Cœur, où il se transforme en Sang. Il s'agit de la première phase de transformation du Qi.

Comme nous l’avons déjà précisé, la source du Qi des aliments est la nourriture, c’est pourquoi la médecine traditionnelle chinoise insiste sur l’importance d’opter pour une alimentation équilibrée et énergétiquement adaptée.

Le Qi Complexe ( Zong Qi)

Qi complexe.png

Traduit aussi par “le Qi ancestral”, ou “le Qi génétique” , Zong Qi provient de l'interaction du Qi des aliments et de l’air. En effet, la Rate envoie le Qi des aliments au Poumon, puis combiné à l’air, il se transforme en Qi Complexe.

Ayant plusieurs fonctions, le Qi Complexe influence surtout le Poumon et le Cœur. En effet, il nourrit ces deux organes, aide le Poumon dans sa fonction de contrôle du Qi et le Cœur dans sa fonction de contrôle du Sang et des vaisseaux sanguins.

De plus, il contrôle la parole et la force de la voix et contribue à la régulation de la respiration.

Le Qi Vrai ( Zhen Qi)

Qi vrai.png

Appelé aussi "le Qi véritable", le Qi Vrai est la dernière phase de transformation du Qi : il s’agit du Qi qui circule dans les méridiens afin de nourrir les organes.

Le Qi Véritable provient du Qi Complexe, il trouve ses origines plus précisément dans le Qi du Poumon et est représenté sous deux formes : le Qi nourricier et le Qi protecteur.

Le Qi nourricier (Ying Qi)

Traduit par “le Qi nourricier” ou le “ Qi nutritif”, il nourrit, comme son nom l’indique, les organes ainsi que tout le corps. Intimement lié au Sang, il circule dans les méridiens ainsi que dans les vaisseaux sanguins.

Le Qi protecteur (Wei Qi)

L’autre forme du Qi vrai est l'énergie défensive ou le Qi protecteur. Le Wei Qi a pour rôle de protéger le corps des énergies perverses.

Durant la journée, il circule le long des méridiens afin de réchauffer et nourrir la peau et les muscles. La nuit, il entre en profondeur dans les organes Yin pour assurer un sommeil réparateur.

Le Qi originel (Yuan Qi)

En lien étroit avec l’Essence (Jing), le Qi originel prend ses origines au Rein. En effet, il s’agit d’une forme raffinée et dynamique du Jing (l’Essence) qui englobe le Yin originel (Yuan Yin) et le Yang originel (Yuan Yang) : le Qi originel est ainsi le fondement de toutes les énergies Yin et Yang du corps.

Essentielle, cette énergie joue des rôles importants dans l’organisme. D’abord, le Yuan Qi est connu pour stimuler l’activité des organes.

Ensuite, il participe à la transformation du Qi complexe en Qi Vrai ainsi qu’à la transformation du Qi des aliments en Sang.

Les pathologies du Qi

Le Qi peut être affecté par différents facteurs pouvant causer soit un vide, soit une stagnation et par conséquent, provoquer la maladie.

Le vide du Qi

L’insuffisance du Qi peut être liée à différents facteurs comme une mauvaise alimentation (mauvaises habitudes alimentaires et alimentation énergétiquement non-adaptée), le surmenage, etc. Généralement, le Qi de l’Estomac, de la Rate et du Poumon sont exposés à ce vide.

La stagnation du Qi

Elle survient lorsque la circulation du Qi est bloquée. À l’origine de la stagnation du Qi il est fréquent de retrouver : les émotions pathogènes, les traumatismes, le stress ou encore le manque d’activité physique.

Comment tonifier son Qi ?

tonifier-le-qi-en-mtc.jpg

Pour renforcer votre Énergie vitale, la médecine traditionnelle chinoise propose plusieurs solutions naturelles.

D’abord, il existe de nombreuses plantes réputées pour leur pouvoir tonifiant :

  • Huang Qi (La racine d’astragale) : Classée par la pharmacopée chinoise parmi les herbes qui tonifient le Qi, Huang Qi pénètre les méridiens de la Rate et du Poumon pour tonifier le Qi du Foyer Médian. De plus, elle tonifie le Qi originel (Yuan Qi) et génère Sang et liquides.

  • Ren shen (Racine de Ginseng) : Cette plante dont l’usage est très populaire en médecine chinoise est réputée pour être le plus grand tonifiant de Qi. Ainsi, la racine de Ginseng est surtout employée pour renforcer le Wei Qi (l’énergie défensive) et augmenter l’Énergie.

Outre l’emploi des plantes médicinales, il existe d’autres manières de tonifier le Qi. Il est par exemple possible d’augmenter le Qi grâce aux aliments. La diététique chinoise recommande notamment la consommation d’aliments de nature neutre et de saveur douce. Optez pour des aliments comme le miel, les œufs, le maïs ou encore les brocolis. Bien entendu, nous le rappelons, tout est question d’équilibre !

Enfin, la médecine traditionnelle chinoise conseille de pratiquer des gymnastiques énergétiques telles que le Tai Chi ou le Qi gong pour préserver votre énergie.

Essentiel pour notre équilibre, le Qi est la clé de notre épanouissement. Largement associée à la spiritualité, cette notion nous révèle des mystères sur notre santé et nous ouvre sur l’approche holistique et exceptionnelle qu'a la médecine traditionnelle chinoise sur notre santé.

On en parle