LE LABORATOIRE FRANÇAIS DE LA PHARMACOPÉE CHINOISE DEPUIS 1997
Vous êtes praticien ?
Panier
0,00 €
leftRetour aux articles
.png
plusLire plus
6energiesperverses.jpg
plusLire plus
cinq-éléments-mtc.jpg
plusLire plus
plusLire plus

Qi Gong, la gymnastique énergétique chinoise aux multiples vertus

La MTC dans le monde - 14/12/2021 - par Wafa G.

Ce n’est pas nouveau : la pratique d’une activité physique est essentielle pour entretenir la santé ainsi que pour stimuler l’esprit et le corps. Bouger est au cœur de notre équilibre puisqu’il n’est plus à prouver que cela permet de diminuer considérablement le risque de maladies. En effet, une activité sportive régulière stimule l’immunité et accélère le métabolisme, contribuant ainsi à prévenir les maladies telles que l’obésité, les troubles cardiovasculaires, le diabète, l’ostéoporose, le risque de cancer, etc.

La médecine chinoise n’a pas attendu les récentes recherches pour comprendre les bienfaits de l’activité physique pour la santé. En effet, elle a intégré à ses méthodes de traitement, il y a fort longtemps déjà, une discipline renfermant un savoir riche et une sagesse millénaire : le Qi Gong Qu’est-ce que le Qi Gong ? Quels sont ses bienfaits sur l’organisme ?

Qu’est-ce que le Qi Gong ?

Le Qi Gong est (avec le Tai Chi) une branche de la Médecine Traditionnelle Chinoise au même titre que la pharmacopée chinoise ou l’acupuncture. Gymnastique énergétique, le Qi Gong vient du chinois « Qi » qui renvoie à l’« énergie vitale » et « Gong » qui est traduit par « le travail ». Elle représente une philosophie de vie qui consiste à identifier et à maîtriser le Qi par des mouvements doux, extrêmement lents et en synchronisation avec la respiration. Cette discipline bienfaitrice à la fois pour le corps et l’esprit est parfois définie comme une science de la respiration basée essentiellement sur une maîtrise et une connaissance du souffle. Fondée sur une approche holistique, elle réunit un ensemble d’exercice très lents et permet essentiellement de travailler sur l’harmonie entre trois éléments qui sont au cœur de notre épanouissement, à savoir : le corps, la respiration, et la conscience.

Depuis son introduction en France dans les années 70 jusqu’à nos jours, cette discipline énergétique est extrêmement appréciée pour ses vertus. En effet, il a été estimé en 2020 que 40 000 Français pratiquent régulièrement le Qi Gong. Cet attrait pour cette discipline va de pair avec l’engouement pour la médiation, le yoga, et le Reiki qui s’apparente à une marche lente vers le bien-être total. En travaillant sur le corps, on nourrit l’âme et le cerveau et en faisant circuler l’énergie dans l’organisme, on défait les blocages énergétiques et les stases de sang.

La médecine chinoise étant réputée pour traiter l’origine de la maladie plutôt que les symptômes, il n’est pas étonnant qu’un large éventail d’exercices vous soit proposé lors d’une séance de Qi Gong afin d’atteindre la racine du problème. Les séances de Qi Gong se déroulent généralement dans le calme et le silence. Cependant, elles peuvent être accompagnées d’une musique relaxante. Minute… d’où vient le Qi Gong au juste ?

Les origines de cette gymnastique traditionnelle

aux-origines-du-Qi-Gong.jpg

La sinologie, science qui s’intéresse à l’étude de la culture, de l’histoire et de la civilisation chinoise, a porté une attention toute particulière à la naissance de cette pratique qui, nous le rappelons, est un art ancestral au cœur de la MTC et du patrimoine chinois. En effet, les prémices du Qi Gong remontent à des milliers d’années. Toutefois, il fallut attendre les années 80 pour que les archéologues découvrent les premières traces de sa naissance.

Historiquement, l’apparition du Qi Gong est rattachée à de nombreuses écoles (bouddhisme et taoïsme) qui ont, elles aussi, grandement influencé la culture chinoise ainsi que la médecine traditionnelle chinoise. Cette gymnastique était initialement réservée et pratiquée par les moines taoïstes qui cherchaient à garder bonne mine en toutes saisons. Elle s’est ensuite très vite répandue jusqu’à atteindre un public beaucoup plus large. Depuis, elle est au cœur d’un engouement grandissant : en effet, à une période où l’on ressent souvent une désharmonie entre notre corps et notre esprit, son approche qui consiste à unir l’enveloppe et la tête et associer le rythme à la conscience éveille l’intérêt.

Qi Gong : de nombreuses vertus pour l’organisme

Destiné à améliorer la santé, le Qi Gong promeut tant le mieux-être mental que physique. Cet art énergétique permet de réguler et d’équilibrer les Trois Trésors (le Qi, le Shen et le Jing), de travailler sur soi, d’améliorer sa concentration, de retrouver l’osmose avec la nature. De plus, l'un de ses objectifs principaux est de renforcer le Dan Tian qui renvoient aux lieux de notre organisme où est produit et conservée l’énergie vitale. Au nombre de trois, ils sont en relation avec les Trois Trésors : le Dan Tian inférieur est lié au Jing et l'énergie sexuelle, le Dan Tian intermédiaire est associé au Qi et à la respiration et le Dan Tian supérieur au Shen et à la conscience.

femme-épanouie.jpg

Soulager les douleurs articulaires grâce au Qi Gong

Outre l’usage des plantes fortement conseillé par la médecine traditionnelle chinoise pour soulager les douleurs articulaires, il est possible de se tourner vers le Qi Gong pour venir à bout de ces troubles. En effet, certains mouvements favorisent l’assouplissement et la tonification des muscles du corps et ont la capacité de venir à bout des douleurs articulaires. Selon une étude, certains exercices proposés lors des séances de Qi Gong permettent aux personnes qui souffrent d’arthrite de réduire les douleurs causées par la maladie. 1

Parmi les mouvements qui permettent de soulager ces maux, nous retrouvons, « Pousser les stèles à gauche et à droite ». En effet, ce mouvement fait circuler le Sang, détend les trapèzes et les épaules et développe la force interne.

L’autre mouvement qu’il est intéressant de pratiquer dans ce cas de figure est « La posture du cavalier pour capter l’énergie céleste ». Appelé « Ma Pu » en chinois, ce mouvement fait partie des plus difficiles à réaliser. Il nécessite beaucoup d’exercice et de persévérance et il contribue à augmenter la souplesse et à renforcer la stabilité au niveau des jambes.

Réguler ses fonctions digestives c’est possible

En MTC, le système digestif est gouverné par la Rate et l’Estomac. Ainsi, pour soulager les troubles digestifs, il faudra se concentrer sur la régulation de l’énergie de ces deux organes. Pour ce faire, il est conseillé de pratiquer le mouvement « Balayer l'arc en ciel». Très connu pour équilibrer l’énergie de la Rate, ce mouvement permet de réguler les fonctions digestives en étirant la cavité abdominale.

Au service des femmes

Cette gymnastique est très largement préconisée pour permettre aux femmes de retrouver le confort. En effet, le Qi Gong compte parmi ses nombreux bienfaits une action très intéressante sur le cycle menstruel : il permet de prévenir et d’apaiser les inconforts associés à l’arrivée des menstruations. Il accompagne les femmes durant leur grossesse en assurant la communication de l’énergie entre l’enfant et la mère et il apporte aussi une aide à celles qui font l’expérience de ménopause difficile.

Un puit de bienfaits pour notre équilibre interne

Qi-Gong-équilibre.jpg

Pour chasser les émotions négatives

Outre ses innombrables bienfaits contribuant à l’atteinte du bien-être physique, le Qi Gong est souvent cité pour sa propension à favoriser la détente, le calme et la paix intérieure, des états nécessaires à un bon équilibre psychique. Effectivement, il facilite la gestion des émotions, réduit le stress et diminue les risques de dépression. La médecine chinoise le considère comme une solution pour apaiser l’âme et le Shen.

À titre d’exemple, la posture « Le feu et l’eau s’harmonisent » est réputée chasser les tourments : elle stimule l’énergie du Cœur (abritant le Shen) et des Reins, apaise les émotions pouvant être pathogènes (comme la tristesse, la peur ou encore la colère) et favorise la confiance en soi. En effet, le Qi Gong est un outil qui permet de cultiver la confiance en soi et d’augmenter notre énergie. Il existe d’ailleurs plusieurs exercices proposés pour cela, comme notamment « La grue se pose sur le rocher ». En effet, en Chine et dans son art (principalement dans les légendes et la peinture), la grue apparait souvent comme un symbole d’équilibre. C’est dans cette perspective que cet exercice a été pensé. Il assure un meilleur équilibre et permet un travail sur la confiance en soi.

Pour harmoniser le Yin et le Yang

« Le Qi Gong est le balancier qui nous permet de ne pas tomber dans le précipice Yang, à gauche, et le précipice Yin, à droite. Meilleure est notre pratique, plus long est le balancier. » (proverbe chinois)

L'équilibre Yin/Yang est essentiel pour atteindre l'harmonie entre corps et l'esprit et pour assurer la bonne circulation de l’énergie. Il existe plusieurs mouvements et postures visant à maintenir cet équilibre et à harmoniser ces deux forces. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer : « Le ciel et la terre communiquent ». Pratiqué en matinée, ce mouvement permet de faire le plein d’énergie pour la journée et de rétablir l’équilibre entre le Yin et le Yang. Le mouvement « Déplacement du vide au plein » est aussi préconisé puisqu’il favorise l’écoute de son corps et la conscience de son équilibre.

À chaque saison, son mouvement !

Posture-Qi-Gong.jpg

En médecine traditionnelle chinoise, il existe cinq saisons. Chacune possède son propre rythme, son propre élément et sa propre énergie. Il est vital de s’adapter aux changements de la nature pour être en harmonie avec elle et avec ses mouvements. La MTC propose différentes postures et mouvements selon les saisons.

Les deux mouvements « L’arbre grandit en s’enracinant » et « Le dragon vert sort ses griffes » sont préconisés au printemps car ils correspondent au mouvement du Bois et stimulent l’énergie du Foie. Le Cœur étant l’organe de l’été, les mouvements « La fleur du cœur s’épanouit » et « Le cœur devient aussi calme que l’eau limpide » devront être ajoutés à votre routine pour le nourrir et le calmer. En automne, la priorité est donnée au Poumon dont il faut prendre grand soin, ainsi, il est conseillé d’opter pour le mouvement « Purifier et nourrir les poumons » afin de renforcer le système pulmonaire. Finalement en hiver, le mouvement « Tourner l’énergie à l’intérieur du Dan Tian » est suggéré pour renforcer l’énergie des Reins, organes de la saison.

Au cœur de la médecine traditionnelle chinoise et partie intégrante de la culture chinoise, le Qi Gong est une gymnastique douce dont il convient d’adopter la pratique au quotidien. En plus d’offrir de précieux moments de calme et de sérénité, elle apaise les émotions négatives qui nous submergent et permet d’augmenter notre Énergie vitale et d’éloigner la maladie. En prônant le mieux-être et la conscience de soi, le Qi Gong permet d’entrer en connexion profonde avec soi-même et avec la nature qui nous entoure.

Références :
[1] Marks, Ray. “Qigong Exercise and Arthritis.” Medicines (Basel, Switzerland) vol. 4,4 71. 27 Sep. 2017, doi:10.3390/medicines4040071