LE LABORATOIRE FRANÇAIS DE LA PHARMACOPÉE CHINOISE DEPUIS 1997
Vous êtes praticien ?
Panier
0,00 €
leftRetour aux articles
plusLire plus
bol de soupe de croutons
plusLire plus
plusLire plus

Diététique chinoise : que manger en automne ?

Diététique chinoise - 15/10/2021 - par Wafa G.

Le début de l’automne fait référence au 13ème terme solaire du calendrier chinois et correspond au début du mois d’août, selon le calendrier grégorien. Caractérisé par une diminution progressive des températures et par un retour de l’énergie Yin, l’automne est la saison où nos défenses immunitaires sont mises à rude épreuve, c’est pourquoi nous devons nous y adapter en accommodant nos repas d’aliments dont notre corps a besoin pendant cette saison. En effet, en diététique chinoise, une alimentation bien choisie contribue à préserver la santé et permet à chacun d’entre nous d’éviter un certain nombre de maladies. En automne, il convient de mettre en application les conseils de cette discipline pour bien vivre la saison et surtout pour échapper aux grippes, rhumes et bronchites, ainsi qu’aux pathologies intestinales telles que la constipation et les inflammations qui pullulent durant la saison.

Les bases de la diététique chinoise en automne

Abordés sous un angle énergétique, les aliments sont classés selon leur nature, saveur, couleur et mode de cuisson. Pour apprendre à mieux se nourrir pendant cette saison, il est essentiel d’être informé sur les qualités énergétiques des aliments et bien sûr d’adapter notre assiette aux changements climatiques. En automne, trois principes de base sont à mettre en place : humidifier la Sécheresse, purifier le Poumon et nourrir le Yin.1 Afin de les appliquer, il est important d’opter pour une alimentation saine et adaptée. Ainsi, nous vous livrons les secrets de la diététique chinoise pour arborer une forme olympique, même en automne !

Quel mode de cuisson privilégier ?

cuisson.jpg

La vitalité compte parmi les qualités déterminantes des aliments en diétothérapie chinoise puisqu’elle aide à maintenir l’équilibre interne. En effet, il est important de choisir un mode de cuisson adapté à la saison car il influence considérablement la valeur énergétique que contiennent les aliments.

Afin d’éviter la Sécheresse, énergie pathogène qui menace en automne et qui conduit à toute sorte d’inconforts (maux de gorge, constipation, toux, peau et cheveux secs, etc.), et de nourrir le Yin, il convient de privilégier les aliments cuits, de mettre de côté ce qui est cru et de favoriser les cuissons lentes et prolongées. Préférez surtout la cuisson à l’eau car elle contribue à humidifier le Poumon !

Quelles sont les natures à consommer en automne ?

Par ailleurs, il y a différentes natures que la diététique chinoise recommande de consommer pour bien vivre cette saison. D’abord, elle suggère de favoriser les aliments de nature fraîche au début de l’automne. En effet, comme la Chaleur est encore présente, il convient de la clarifier afin de réduire ses potentielles manifestations (irritabilité, agitation, fièvre, etc.). 2 Optez pour des aliments qui humidifient le Poumon et qui favorisent la production de liquides organiques comme les pommes, les aubergines, les champignons ou les poires, par exemple.

Ensuite, lorsque le climat commence à se rafraîchir, il est recommandé de privilégier la nature tiède. Celle-ci est fortement conseillée puisqu’elle aide à réchauffer le corps et à se protéger de la fraîcheur externe. On la retrouve dans les aliments tels que les amandes, les anchois, le basilic, la châtaigne ou encore le poulet.

En automne, misez sur la saveur piquante

Aspect très important dans chaque aliment, la saveur ravit nos papilles mais pas seulement ! Elle contribue aussi à protéger notre organisme. En automne, c’est sur la saveur piquante qu’il faut miser. En effet, elle a des affinités avec le Poumon et elle est liée au mouvement Métal. Souvent recommandée pour chasser le Froid, l’Humidité et le Vent ainsi que leurs manifestations sur la sphère respiratoire (rhumes, toux, bronchites, voire fièvre…), elle permet de réguler l’énergie du Poumon.3 Elle est connue pour sa capacité à disperser les pervers et à faire circuler l’énergie. Ainsi, la diététique chinoise recommande de consommer des aliments comme la ciboule, l’ail, la moutarde et le poivre. Il ne faut, toutefois, pas en abuser car lorsqu’elle est consommée en excès, cette saveur provoque la transpiration et l’élimination des liquides organiques.

L’autre saveur qu’il faut privilégier est la saveur amère. Consommée en petite quantité, elle permet de retenir l’énergie. Mais attention à ne pas en abuser car elle peut devenir asséchante. Il est également possible d’associer la saveur douce et acide car elles contribuent à éliminer la Sécheresse lésant le Poumon.

Le blanc est de saison !

Le blanc représente la mise en réserve et l’intériorisation des énergies et il apporte à l’individu les valeurs nutritives essentielles à la survie. En médecine chinoise, consommer des aliments de couleur blanche permet de renforcer le Poumon et le Gros Intestin, organes associés à l’automne. 4 Ainsi, consommez des céréales comme le riz et la farine, les fruits et légumes comme la noix de coco, le chou blanc, ou encore l’endive.

Toutefois, pour bien suivre les conseils de la diététique chinoise, il est essentiel de composer son assiette de toutes les couleurs pour garantir un repas équilibré. En effet, n’oublions surtout pas que tout est question d’harmonie.

Les épices du moment

epices_automne.jpg

En plus de donner de la saveur et de la couleur à notre assiette, les épices ont des vertus intéressantes sur la santé. Certains condiments sont réputés pour relever nos plats d’automne. Voici notre sélection pour la période :

Cannelle : Plante conseillée pour ses propriétés digestives et réchauffantes en MTC, la cannelle donne une épice réputée pour prévenir les rhumes, calmer les douleurs d’estomac et favoriser le transit. Essentiellement utilisée pour parfumer et donner saveur aux desserts, la cannelle peut également accompagner vos plats salés comme les plats de riz et de légumes.

Gingembre : De par sa saveur piquante et sa nature tiède, le gingembre est une épice à privilégier en automne. Il est d’ailleurs prisé car il favorise la digestion et stimule la circulation du sang. N’hésitez pas à l’intégrer dans vos recettes pour relever vos préparations.

Curcuma : Cette épice originaire d'Asie est très appréciée de la médecine chinoise pour ses nombreux bienfaits sur la santé. Des études ont prouvé que sa consommation contribue à renforcer l'immunité et qu'elle apaise les troubles digestifs. Par ailleurs, en usage externe, le curcuma peut être une solution de choix pour prévenir la chute de cheveux saisonnière puisqu'il présente de nombreuses vertus sur la santé capillaire.

Chaque saison influence de manière considérable l’homme et la nature. L'automne est le moment idéal pour commencer une routine de soins à travers une alimentation nourrissante pour le corps comme pour l’esprit. Appliquer soigneusement les conseils de la diététique chinoise vous permettra de protéger votre corps et de bien vivre cette saison riche en changements.

Références
[1] CHAPELLET Josette, À la Découverte de la diététique chinoise, Guy Trédaniel éditions, p.98.
[2] SIONNEAU Philippe et ZAGORSKI Richard, La Diététique du tao, Guy Trédaniel éditions, p.87.
[3] Op cit, CHAPELLET Josette, À la Découverte de la diététique chinoise, p99.
[4] CHEN You Wa, La Diététique du Yin et du Yang, Marabout éditions, p.52.