LE LABORATOIRE FRANÇAIS DE LA PHARMACOPÉE CHINOISE DEPUIS 1997
Vous êtes praticien ?
Panier
0,00 €
leftRetour aux articles
plusLire plus
plusLire plus
plusLire plus
plusLire plus

3 plantes chinoises qui vous aideront à mieux dormir

Santé et bien-être - 02/09/2022 - par Wafa G.

Rentrée, reprise du travail, stress… Il faut rapidement reprendre le rythme et le retour de la routine exige des nuits de sommeil complètes.

Après les grasses matinées, les soirées et les moments de farniente, il peut s’avérer difficile de bien dormir puisque notre rythme de sommeil a complètement été chamboulé. Et oui, les vacances sont rarement synonymes de repos !

Ainsi, un petit coup de pouce pour mieux dormir et retrouver un bon équilibre ne se refuse pas. Zoom sur trois plantes chinoises qui favorisent l’endormissement.

L’importance du sommeil sur la santé

Le sommeil a un rôle primordial sur notre santé. Outre le fait qu’il permette de récupérer l’énergie dépensée au cours de la journée, il possède bien d'autres vertus :

Bien dormir pour favoriser la mémorisation

mémoire.jpg

Le sommeil aide le cerveau à apprendre et à mémoriser de nouvelles informations. En effet, certaines phases du cycle du sommeil influencent plusieurs aspects de notre mémoire.

A titre d’exemple, la phase du sommeil léger (qui renvoie à l’entrée progressive dans le sommeil profond) contribue à consolider la mémoire déclarative. Appelée aussi “mémoire explicite” ou “consciente”, elle est responsable de la mémorisation de toutes les informations sous forme verbale, des événements mais aussi des personnes.

La phase du sommeil paradoxal (étape où le sommeil est très profond mais que l’activité cérébrale est intense) sert, quant à elle, à renforcer la mémoire procédurale. Liée aux automatismes, elle nous permet d’acquérir des compétences motrices et cognitives comme apprendre à faire du vélo par exemple.

Bien dormir pour lutter contre les troubles de l’humeur

humeur-et-sommeil.jpg

De manière générale, le manque de sommeil peut amplifier certains sentiments négatifs tels que la colère, le souci et la mélancolie.. En effet, après une mauvaise nuit, notre humeur est chamboulée !

Au cours de nos nuits de sommeil (plus spécifiquement durant la phase de sommeil profond), nous évacuons le stress de la journée. Ainsi, un sommeil de qualité contribue au fait de se sentir bien et joue grandement sur notre humeur.

Bien dormir permettrait de prévenir les troubles de l’humeur (généralement aggravés par un sommeil perturbé). Ainsi, les nuits de sommeil complètes et réparatrices profitent à notre santé mentale.

Bien dormir pour une sexualité épanouie

sommeil-et-sexualité.jpg

Le sommeil et la sexualité vont de pair ! Chez les hommes, il a été prouvé qu'un sommeil optimal contribue à prévenir les troubles érectiles et augmente le taux de testostérone. De plus, une étude a affirmé que les femmes qui dorment mieux ont une vie sexuelle plus épanouie que celles qui ne dorment pas suffisamment. 1

Ainsi, avoir une vie sexuelle épanouie repose en grande partie sur la qualité de notre sommeil.

Quelles sont les conséquences du manque de sommeil ?

Les conséquences du manque de sommeil vont bien plus loin que la simple fatigue !

En effet, plusieurs recherches ont mis en lumière les méfaits du manque de sommeil sur l’organisme. Parmi ceux-ci, nous retrouvons :

  • La prise de poids : il a été démontré qu’il existe un lien entre certains troubles du sommeil (tels que l’insomnie) et le surpoids ou l'obésité. 2

  • Les difficultés de concentration : un manque de sommeil est susceptible de provoquer une fatigue mentale engendrant des difficultés à se concentrer.

  • L’augmentation du risque de maladie cardiovasculaire : une étude a conclu que les personnes qui ont un sommeil de courte durée ont un risque plus élevé d’être victime d’un AVC.

  • L’augmentation du risque de diabète : Mal dormir pourrait aggraver le risque du diabète de type 23.

  • La baisse de l’immunité : la privation de sommeil affaiblit lourdement le système immunitaire. En effet, de nombreuses études affirment que les personnes qui dorment mal sont plus susceptibles de développer des maladies respiratoires4 et d’attraper un rhume5.

Des solutions naturelles pour mieux dormir

Face aux troubles du sommeil, il existe de nombreuses solutions naturelles qui ont prouvé leur efficacité à travers les siècles. C’est notamment le cas des herbes médicinales, dont les vertus sur notre bien-être sont inestimables. Quelles sont les plantes les plus efficaces pour améliorer la qualité du sommeil selon la pharmacopée chinoise ?

Wu wang wo - le myosotis

myosotis.jpg

Véritables réservoirs de potassium, les pétales de cette fleur possèdent des propriétés anti-inflammatoires mais aussi sédatives et calmantes dont on peut profiter en infusion.

La médecine traditionnelle chinoise suggère depuis des siècles son usage pour combattre les difficultés d'endormissement. En effet, on attribue à Wu wang wo un effet apaisant sur le système nerveux. Ainsi, elle calme le Shen (l’Esprit) et le stress de façon à favoriser l’entrée dans le sommeil.

Yuan zhi - la Lactée à petites feuilles

racines de lactée à petites feuilles (ou Yuan zhi) dans un bol

La Lactée à petites feuilles, parfois appelée Renouée à petites feuilles, est une plante originaire de Chine intégrée à la pharmacopée chinoise il y a des siècles. L'emploi de sa racine est depuis longtemps recommandé aux personnes qui éprouvent des difficultés de concentration et dont le sommeil est perturbé par les insomnies et l'agitation.

En effet, les propriétés apaisantes et relaxantes de Yuan zhi en font une solution de taille pour détendre le corps et favoriser l'endormissement. La médecine traditionnelle chinoise la préconise lorsque la communication est rompue entre le Coeur et les Reins et que le Shen est agité. En effet, cette herbe calme le Shen, apaise le Coeur et rétablit la connexion entre le Coeur et le Rein (deux systèmes complémentaires qui contribuent à l'équilibre du Feu et de l'Eau dans le corps et à la montée et la descente des énergies).

Ainsi, prise dans la journée, Yuan zhi va améliorer la concentration et ancrer l'esprit de façon à calmer l'agitation. Elle est donc une alliée précieuse en période d'examen ou en préparation d'un projet important. Prise avant le coucher, elle détend le corps et chasse la nervosité afin de lutter contre les insomnies et faciliter l'entrée dans le sommeil. Ses bienfaits contre l'anxiété et sa capacité à induire la somnolence ont d'ailleurs été prouvé par une étude menée en 20166.

Suan zao ren - les graines de Jujube

Graines-de-Jujube.jpg

Surnommé la datte chinoise, le jujube est un fruit chinois très apprécié en Asie ! S’il est traditionnellement employé pour ses bienfaits sur la santé des femmes, ses graines sont quant à elles préconisées pour leurs vertus sur le sommeil.

En médecine traditionnelle chinoise, Suan zao ren (graines de jujube) sont utilisées pour nourrir le Yin du Cœur, tonifier le Sang du Foie et calmer le Shen. Elles permettent de lutter contre les troubles du sommeil tels que l’insomnie par exemple. De plus, elles contribuent également à apaiser les sueurs nocturnes (généralement le résultat d’un dérèglement hormonal) pouvant être à l’origine de nombreux réveils au cours de la nuit.

Il s’agit d’un fait incontestable : le manque de sommeil nuit à notre organisme, affecte notre énergie et donne lieu à une fatigue à la fois physique et psychologique. Fondamental au maintien de nos fonctions biologiques, un sommeil de qualité est donc indispensable pour préserver notre santé physique et mentale.

Bien dormir naturellement n’a jamais été aussi simple : une délicieuse infusion de fleurs de lavande ou de myosotis ou encore une décoction de graines de jujube et le tour est joué ! Pour une reprise en pleine forme, faites confiance au pouvoir des plantes.

Références :
[1] The Impact of Sleep on Female Sexual Response and Behavior: A Pilot Study, David A. Kalmbach PhD,J. Todd Arnedt PhD,Vivek Pillai PhD,Jeffrey A. Ciesla PhD, 2015.
[2] Cooper CB, Neufeld EV, Dolezal BA, Martin JL. Sleep deprivation and obesity in adults: a brief narrative review. BMJ Open Sport Exerc Med. 2018 Oct 4;4(1):e000392. doi: 10.1136/bmjsem-2018-000392. PMID: 30364557; PMCID: PMC6196958.
[3] Spiegel K, Knutson K, Leproult R, Tasali E, Van Cauter E. Sleep loss: a novel risk factor for insulin resistance and Type 2 diabetes. J Appl Physiol (1985). 2005 Nov;99(5):2008-19. doi: 10.1152/japplphysiol.00660.2005. PMID: 16227462.
[4] Sheldon Cohen, W. J. Doyle, C. M. Alper et coll. « Sleep Habits and Susceptibility to the Common Cold », Archives of Internal Medicine, 12 janv. 2009; 169(1):62-67.
[5] Prather, Aric A. et Cindy W. Leung. « Association of Insufficient Sleep With Respiratory Infection Among Adults in the United States », Journal of the American Medical Association, 1er juin 2016; 176(6):850-852.
[6] Qing Cao, Yong Jiang, Su-Ying Cui and al., Tenuifolin, a saponin derived from Radix Polygalae exhibits sleep-enhancing effects in mice. Phytomedicine. 2016 Dec 15,23(14):1797-1805.

On en parle