LE LABORATOIRE FRANÇAIS DE LA PHARMACOPÉE CHINOISE DEPUIS 1997
Vous êtes praticien ?
Panier
0,00 €
leftRetour aux articles
plusLire plus
digestion-et-fete-de-fin-d'année.jpg
plusLire plus
Santé-mentale.jpg
plusLire plus
vins-chauds.jpg
plusLire plus

Cystite (infection urinaire) : causes et solutions en médecine chinoise

Santé et bien-être - 18/07/2022 - par Wafa G.

L’infection urinaire est un terme générique englobant toute infection survenant au niveau de l’appareil urinaire (composé de l’urètre, la vessie, les uretères et les reins). Parmi les plus courantes, nous retrouvons la cystite.

La cystite est une inflammation au niveau de la vessie provoquée par la présence de bactéries qui s'accumulent dans les voies urinaires. La bactérie « Escherichia Coli », en est généralement la cause : lorsque cette bactérie, présente naturellement dans le tube digestif, pénètre dans l’urètre jusqu’à atteindre la vessie, elle se multiplie et donne lieu à une infection.

Source de gêne et d’inconforts très fréquente en été, la cystite se caractérise généralement par une sensation intense de brûlure lors de la miction, une envie fréquente d’uriner, ainsi que des douleurs dans le bas du ventre.

Bien que ce trouble soit plus fréquent chez les femmes (puisque chez les femmes l’urètre est plus court, ce qui facilite la prolifération des bactéries), les hommes, les enfants et les bébés ne sont pas épargnés !

Pourquoi sommes-nous davantage exposés aux infections urinaires en été ? Quel est le point de vue de la médecine chinoise et quelles solutions propose-t-elle ?

La cystite : une infection fréquente en été

inconfortsurinaire.jpg

Si de manière générale les infections urinaires deviennent plus fréquentes en saison estivale, c’est principalement en raison des fortes chaleurs, et surtout du manque d’hydratation !

La déshydratation comme cause principale de l’infection

Nous le savons tous : il est essentiel de bien s’hydrater en été ! En effet, le risque de déshydratation est particulièrement accru durant cette saison car le corps rencontre des difficultés à stocker l’eau : nous transpirons plus et nous éliminons plus d’eau, ce qui peut entraîner une déshydratation (d’où l’importance de boire suffisamment !). À titre d’illustration, nous perdons en moyenne 1 litre d’eau en été, contre ½ litre d’eau en hiver par jour.

Un manque d’hydratation en été peut se traduire par des urines plus concentrées (donc plus foncées). Puisque nous ne buvons pas suffisamment, l’envie d’uriner est moins fréquente : les urines stagnent, ce qui créé un risque de prolifération de germes et de bactéries.

Par ailleurs, le manque d’hydratation peut donner lieu à une constipation et la stagnation des selles dans le rectum est aussi un facteur favorisant la prolifération des microbes.

Autres causes possibles

Outre les facteurs anatomiques et le manque d’hydratation, nous retrouvons parmi les causes possibles de la cystite :

Les vêtements et sous-vêtements trop serrés peuvent favoriser la migration des bactéries et par conséquence accroître les risques de contracter une infection urinaire.

Le manque ou l’excès d’hygiène (avec l’emploi de produits non-adaptés qui déséquilibrent la flore) est aussi l’une des causes possibles de la cystite.

La consommation excessive de légumes et fruits crus en été. En effet, ces aliments sont déconseillés puisqu’ils contribuent à acidifier les urines et augmentent ainsi le risque de cystite…

• Les rapports sexuels représentent aussi une cause de la cystite. C’est pourquoi il est vivement conseillé d’uriner systématiquement après chaque rapport.

L’arrivée de la ménopause (défit hormonal) et la grossesse (favorisant la stase urinaire) sont aussi des moments propices à l’apparition d’infections urinaires.

Le point de vue de la médecine chinoise sur les infections urinaires

La Vessie en médecine traditionnelle chinoise

vessie.jpg

En médecine occidentale, la vessie est un organe composant le système urinaire qui a pour rôle de stocker l'urine jusqu'à ce que celle-ci soit évacuée par l'urètre.

En médecine traditionnelle chinoise, la Vessie fait partie des organes Fu, couplée au Rein, organe Zang, et est en lien avec l’élément Eau. La fonction fondamentale de cet organe est le contrôle du stockage des liquides.

Il existe différents types de liquides en MTC (les liquides clairs, les liquides troubles et les liquides purs). Les liquides dits " clairs " sont produits par la Rate et sont transmis au Poumon. Le Qi du Poumon les fait descendre jusqu’au Rein. Puis, le Rein les conduit à la Vessie. Ils sont ensuite évacués par les voies urinaires.

Les liquides dits " troubles " proviennent de l’Intestin Grêle. Ils sont séparés par le Gros Intestin et la Vessie et sont évacués soit sous forme de selles soit sous forme d’urine. Quand ils sont en surplus, les liquides troubles sont stockés par la Vessie pour être soit excrétés soit réutilisés après l’extraction des liquides " purs ".

Le Rein transmet ces liquides “purs” au Poumon et ils sont ensuite transformés en sueur. C’est ce qu’on appelle “ La transformation du Qi (fonction de la Vessie qui nécessite la présence de l’énergie Yang du Rein fournissant la Chaleur nécessaire à cette transformation).

Un déséquilibre au niveau de la Vessie menace d’ouvrir la porte aux troubles urinaires ainsi qu’aux émotions négatives (comme la rancune par exemple).

Comment la MTC explique-t-elle la cystite ?

cystite2.png

En médecine chinoise, deux syndromes peuvent être à l’origine des symptômes de la cystite :

La Chaleur-Humidité au niveau de la Vessie : quand l’infection urinaire est le résultat de ce trouble énergétique, des sentiments de suspicion et de jalousie apparaissent.

Ce syndrome est également accompagné par un certain nombre de symptômes : douleurs pendant la miction, sensation de brûlure, urines foncées, mictions fréquentes et urgentes, soif sans envie de boire (la Chaleur engendre la soif mais l'Humidité, qui bloque le Réchauffeur Moyen, empêche de boire en engendrant une réticence), sensation de chaleur…

Un vide de Yin du Rein avec Chaleur-Vide : le vide de Yin du Rein peut d’engendrer un Feu dans le corps, d’autant plus en cas de manque d’hydratation.

Ce syndrome est également accompagné de symptômes comme : une miction douloureuse, des urines foncées et peu abondantes, des vertiges, des acouphènes, une transpiration nocturne et de l’insomnie.1

Les solutions de la médecine traditionnelle chinoise face à la cystite

Les conseils de la diététique chinoise face à la cystite

diététique.jpg

En médecine traditionnelle chinoise, les aliments ne sont pas considérés comme une simple source de nutriments, ils possèdent un pouvoir énergétique et peuvent être utilisés à des fins thérapeutiques.

En cas de cystite, la diététique chinoise déconseille les aliments gras et sucrés, les produits laitiers, l’alcool et le tabac ainsi que les aliments de nature tiède ou chaude. Naturellement, il est recommandé de préférer une alimentation légère et facile à digérer et de boire beaucoup d’eau !

Plus précisément :

• Si la cystite est liée à l’Humidité-Chaleur dans la Vessie, elle recommande de préférer les aliments de nature neutre, fraîche et froide et de saveur amère ou insipide. A titre d’exemple, elle conseille de consommer des aliments comme les haricots verts, le céleri, la pastèque et le concombre.

• En cas de cystite due au vide du Yin du Rein Chaleur-Vide, elle conseille de nourrir le Yin et d’éliminer la Chaleur Vide. Pour ce faire, elle encourage la consommation d’aliments cuits en papillote, les soupes et les gruaux. De même que les aliments de nature neutre et fraîche et de saveur douce, acide et légèrement amère comme le riz, les petits pois, les asperges, les courges, la mangue et l’orange. 2

Dites adieu à la cystite grâce au pouvoir des plantes

pharmacopée-chinoise.jpg

Branche fondamentale de la MTC, la pharmacopée chinoise étudie l'usage des plantes à des fins curatives et préventives. Elle offre un large choix de plantes et minéraux afin de soigner un grand nombre de pathologies dont notamment les inconforts urinaires.

Voici une sélection des plantes et mélanges préconisés par la pharmacopée chinoise pour prévenir et soulager l’infection urinaire de type cystite :

  • Che Qian Cao - Plantain à grandes feuilles : employé en MTC pour éliminer la Chaleur-Humidité et dissiper les mucosités, cette plante est surtout connue pour ses bienfaits sur le système urinaire. Elle soulage les symptômes de la cystite et est surtout conseillée pour les personnes qui rencontrent des difficultés à uriner accompagnées de douleurs lors de la miction.

  • La canneberge : connue pour être la plante la plus efficace contre l’infection urinaire, elle contient des composants (les flavonols et les proanthocyanines) qui empêchent l’adhésion des bactéries aux parois des voies urinaires. Elle est efficace contre les cystites récidivantes (succession d’épisode infectieux).

  • Qu mai qing xia cha - Tisane Confort urinaire composée de quatre plantes, Qu mai qing xia cha est une préparation célèbre de la MTC qui permet le retour vers une miction saine et indolore.

L’acupuncture, une solution de choix

acupuncture.jpg

Outre l’efficacité des plantes médicinales et les conseils de la diététique chinoise, l’acupuncture est aussi une solution de choix pour combattre les infections urinaires ! En effet, certains points d’acupuncture peuvent être stimulés pour traiter l’origine de la cystite en venant à bout les blocages énergétiques et en favorisant le retour du confort urinaire.

Si la présence de la Chaleur-Humidité au niveau de la Vessie est en cause, les points stimulés sont généralement :

V 63 (Jinmen) qui permet de disperser la Chaleur et soulager la douleur.

RTe 9 (Yinlingquan) qui transforme l’Humidité, défait les stagnations, et élimine la Chaleur-Humidité.

En cas Vide de Yin du Rein accompagné de Chaleur vide, les points d’acupuncture stimulés sont :

RM 3 (Zongji) qui élimine la Chaleur et soutient les fonctions de transformation du Qi.

R 6 (zhaohai) qui nourrit le Rein et de clarifie la Chaleur.3

Le nombre de séances d’acupuncture est défini par le praticien acupuncteur et dépend de l’intensité des douleurs ressenties. Un bilan énergétique est établi afin d’établir un traitement adapté à chaque cas.

Très incommodante, la cystite pèse lourdement sur notre bien-être et menace de gâcher nos vacances ! En été- saison durant laquelle elle est plus courante – il convient d’adopter de bonnes habitudes pour la prévenir : bien s’hydrater, éviter les vêtements trop serrés et ne pas oublier de passer régulièrement aux toilettes !

Références :
[1] MACIOCIA Giovanni, Les principes fondamentaux de la Médecine Chinoise, Elsevier Masson. 2018. p.830.
[2] CHAPELLET Josette, À la Découverte de la diététique chinoise, Guy Trédaniel éditions, p. 250-251.
[3] op.cit, MACIOCIA Giovanni, Les principes fondamentaux de la Médecine Chinoise, p.831.
Nous rappelons qu’en aucun cas les informations et conseils proposés sur notre blog ne peuvent se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé.

On en parle